Vous êtes ici:

4 points à régler sur votre charrue pour un labour impeccable : 1ère partie

Avant de procéder aux semis d’un champ de culture, un agriculteur doit d’abord préparer la terre en la labourant.

Au moment de cette étape, il est indispensable de bien régler sa charrue agricole et son tracteur pour obtenir le meilleur travail possible.

Le temps de réglage dépend de votre charrue et de la qualité de la terre où vous vous trouver. Le réglage de votre charrue peut prendre un quart d’heure comme une demi-journée…

Idéalement, prenez le temps de régler votre charrue sur une bonne terre à plat. De cette façon, vous n’aurez que quelques réglages supplémentaires à effectuer sur les terrains plus compliqués.

Nous vous conseillons de suivre une à une les étapes décrites ci-dessous pour régler parfaitement votre charrue au début de la saison des labours.

pieces_charrue_agricole1) Vérifiez vos pneus

Le premier point important à vérifier concerne la pression de vos pneus. La pression doit être la même pour tous les pneus. Vérifier que vos pneus ne soient pas trop usés pour avoir une bonne adhérence. Un sur gonflage des pneus entraîne une diminution de l’adhérence et un tassement inhabituelle qui créer une semelle de labour. Vous pouvez vous référer aux abacs de votre marque de pneumatique pour adapter votre pression.

La charrue doit être réglée à la voie du tracteur, c’est-à-dire son empattement pour que le tracteur tire la charrue dans l’axe d’avancement du tracteur. Ce réglage est à effectuer à la première utilisation de la charrue. Si ce réglage est mal effectué, le tracteur aura tendance à sortir de la raie de charrue. Vous aurez donc à tourner constamment le volant pour que les roues reviennent dans la raie de charrue, ce qui n’est pas la solution la plus efficace pour un labour optimal.

 

2) Vérifier les chandelles et les bras de relevage


Pour régler vos bras de relevage, mettez votre tracteur sur une surface parfaitement plane. Utilisez un niveau à bulle de chantier que vous allez poser sur vos deux bras de relevage. Régler la hauteur des chandelles pour que la bulle soit parfaitement centrée entre les deux traits du niveau. Si vous êtes équipé d’un stabilisateur automatique, vérifiez que vos stabilisateurs soient en mode libre en position basse du relevage et fixe en position haute de relevage. Si vous avez un stabilisateur classique vérifiez qu’en position basse les bras de relevage soient en position libre. Ceci permettra un sillon parfaitement droit malgré d’éventuel coup de volant.

 

3) Régler le 3ème point

Pour commencer un champ, raccourcissez le plus possible votre 3ème point car les deux roues du tracteur ne sont pas encore dans un raie de charrue. Ceci permettra au premier versoir de la charrue de retourner une quantité de terre suffisante. Effectuez votre premier demi-tour et posez ensuite la charrue au sol. Réglez votre roue de jauge à la profondeur de labour désirée et mettez le contrôle de relevage du tracteur à la position désirée. Enfin, réglez votre 3ème point de sorte qu’il soit centré dans le trou d’oblong.


4) Deport


Pour que votre labour soit optimal, il faut adapter la largeur de votre charrue par rapport à la puissance et à la traction du tracteur. Pour cela, veillez à ce chaque soc de votre charrue soient réglés de la même largeur chacun (soit 12 pouces, 14 pouces, 18 pouces, etc). Il reste un dernier point à vérifier : le déport du premier versoir. Ce dernier peut être mécanique, soit à vis ou à trou ou alors il peut être hydraulique. Vérifiez que l’espace entre le flanc de la roue intérieur et le bout de la pointe soient de la même largeur qu’entre les autres versoirs.